La fièvre milliaire

 

C'est une des formes les plus fréquentes de la diarrhée et de la mort dans le nid chez les canaris. La diarrhée chez ces oiseaux jeunes est souvent provoquée par des germes pernicieux (E. Coli et plusieurs autres enterobacteriacea).

Ces jeunes oiseaux sont infectés par les fientes des parents quand ils pondent un oeuf ou dans les premières semaines de vie. L'intestin s'infecte par la croissance des bactéries (E. Coli) qui produisent des toxines et qui causent une septicémie chez les jeunes.

Parce que l'oiseau femelle ne peut plus rejeter les fientes (qui sont normalement entourées d'une membrane) du nid, celui-ci et les jeunes sont souillés.

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Diarrhée aqueuse et verdâtre (des nids et des oiseaux souillés)
  • Déshydratation
  • La mort des jeunes
  • Croissance retardée

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):

  • Administrer 1 sachet (mesure) de THERAPRIM dans 2 litres d'eau pendant en moyenne 8 jours
  • Dans des cas sévères il est recommandé de traiter 14 jours avec THERAPRIM

Préventif:
Dans des volières problématiques avec la fièvre miliaire on peut traiter avec THERAPRIM à partir de 3-4 jours avant l'éclosion jusqu'à ce
que les jeunes aient 10-12 jours

Megabacteriose

 

La Mégabacteriose est une maladie courante chez les canaris, les perruches ondulées et les Agapornides. Pendant longtemps on pensait que le facteur était une bactérie, mais des études récentes prouvent que celui-ci aurait les caractéristiques d'une mycose.

Non seulement l'apparition de cette maladie augmente, mais ce germe infecte aussi un nombre de plus en plus grand d'espèces différentes d'oiseaux. La manière de transmission est encore inconnue, mais l'absorption de matière fécale semble en être la cause. Le facteur génétique chez les poules est à prendre en compte et ne doit pas être sous-estimé. Une transmission de génération en génération semble vérifiée.

Canari: Distension du proventricule en cas de mégabactériose

Canari: Distension du proventricule
en cas de mégabactériose

 

Photo: Maladies de la volaille et des animaux spéciaux - Université de Gand

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

 

  • Evolution de la maladie chronique
  • Perte de poids évidente, malgré un appétit normal
  • Plumes rugueuses
  • Rejet oral de sang et diarrhée
  • Grains non-digérés dans les fientes
  • Mort subite non expliquée

Aspect microscopique megabacterium

Aspect microscopique megabacterium

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
Un produit anti-mycose

Soutenant:
Administrer toute l'année 8 ml d'ECOCURE (une cuillerée et demie) dans 1 litre d'eau. Ces organismes peuvent vivre seulement dans un environnement physiologique.

Coccidiose

 

Isospora serini est un parasite intestinal qui est principalement décelé chez les canaris et les passériformes. Le parasite se multiplie dans l'intestin pendant plusieurs cycles jusqu'à ce que la cellule intestinale éclate et les oeufs se libèrent et contaminent d'autres oiseaux.

En cas d'infections graves les oiseaux maigrissent et de temps en temps une diarrhée peut être constatée. Cependant la mort se manifeste rarement.

Chez des passériformes sauvages on diagnostique fréquemment la coccidiose, mais des oiseaux vraiment malades sont rarement vus. Toutefois cette affection est importante parce qu'elle est la cause des performances moindres (= chanter) chez les passériformes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
1 sachet (mesure) de COXI PLUS dans 2 litres d'eau pendant 5 jours

Préventif:
Dans des volières problématiques il est recommandable de traiter régulièrement

Important:
Une bonne hygiène dans la volière est primordiale pour combattre ce parasite
Il est recommandé de nettoyer et brûler régulièrement

Salmonellose

 

Cette maladie est principalement diagnostiquée chez les oiseaux chanteurs et est moins constatée chez les psitacciformes (= becs crochus). L'agent est une bactérie (= Salmonella typhimurium).

Le risque de propagation est plus important en volières extérieures que celles d'intérieures. Par l'arrivée d'un nouvel oiseau (= porteur subclinique), qui tombe malade sous l'effet de facteurs stressants, le germe passe aux autres oiseaux. Ils tombent généralement malades, ont de la diarrhée verdâtre et souvent la mort survient.

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Diarrhée verdâtre et muqueuse
  • Perte de poids
  • La mort subite des oiseaux

 

 

 

 

Traitement

 

 

Curatif (= en cas de maladie):

  • Avant de commencer le traitement il est recommandé d'enlever tous les animaux cliniquement malades
  • 1 sachet de THERAPRIM dans 2 litres d'eau pendant au minimum la quinzaine

Préventif:
Toujours administrer THERAPRIM aux nouveaux oiseaux en quarantaine pendant au minimum 8-10 jours

Atoxoplasmose ou Lankesterella

 

Cette affection est causée par des organismes unicellulaires (= Iosospora serini) qui se multiplient dans les globules du sang. L'atoxoplasmose est transmise par le sang aux différents organes comme le foie, la rate, les poumons et la cervelle.

Cette affection est encore une des causes principales de mortalité et de mauvais résultats d'élevage chez les canaris et les passereaux.

Outre les symptômes nerveux, "l'être gonflé" et des problèmes respiratoires on peut observer aussi un foie très enflé, visible par une marque foncée à la hauteur du ventre. C'est pour cela que l'on parle populairement de la prétendue maladie du "gros foie".

Hemacolor poumon de canari: atoxoplasma dans les macrophages

Hemacolor poumon de canari:
atoxoplasma dans les macrophages

 

Photo: Maladies de la volaille et des animaux spéciaux - Université de Gand

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Perte de condition et la mort
  • Apathie, "être gonflé", suffocation
  • Des symptômes nerveux
  • Un foie enflé (= visible à travers la paroi abdominale)

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
Administrer à intervalles 1 sachet (mesure) de COXI PLUS dans 2 litres d'eau (traiter une semaine et après une pause d'une ou deux semaines traiter de nouveau)

Préventif:
Dans des volières problématiques il peut être recommandable d'administrer COXI PLUS continuellement pendant la période d'élevage (1 sachet ou 1 mesure dans 4 litres)

Important:
Il est important de nettoyer à fond la volière (brûler) et de maintenir une bonne hygiène

La fièvre milliaire

 

C'est une des formes les plus fréquentes de la diarrhée et de la mort dans le nid chez les canaris. La diarrhée chez ces oiseaux jeunes est souvent provoquée par des germes pernicieux (E. Coli et plusieurs autres enterobacteriacea).

Ces jeunes oiseaux sont infectés par les fientes des parents quand ils pondent un oeuf ou dans les premières semaines de vie. L'intestin s'infecte par la croissance des bactéries (E. Coli) qui produisent des toxines et qui causent une septicémie chez les jeunes.

Parce que l'oiseau femelle ne peut plus rejeter les fientes (qui sont normalement entourées d'une membrane) du nid, celui-ci et les jeunes sont souillés.

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Diarrhée aqueuse et verdâtre (des nids et des oiseaux souillés)
  • Déshydratation
  • La mort des jeunes
  • Croissance retardée

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):

  • Administrer 1 sachet (mesure) de THERAPRIM dans 2 litres d'eau pendant en moyenne 8 jours
  • Dans des cas sévères il est recommandé de traiter 14 jours avec THERAPRIM

Préventif:
Dans des volières problématiques avec la fièvre miliaire on peut traiter avec THERAPRIM à partir de 3-4 jours avant l'éclosion jusqu'à ce que les jeunes aient 10-12 jours

Megabacteriose

 

La Mégabacteriose est une maladie courante chez les canaris, les perruches ondulées et les Agapornides. Pendant longtemps on pensait que le facteur était une bactérie, mais des études récentes prouvent que celui-ci aurait les caractéristiques d'une mycose.

Non seulement l'apparition de cette maladie augmente, mais ce germe infecte aussi un nombre de plus en plus grand d'espèces différentes d'oiseaux. La manière de transmission est encore inconnue, mais l'absorption de matière fécale semble en être la cause. Le facteur génétique chez les poules est à prendre en compte et ne doit pas être sous-estimé. Une transmission de génération en génération semble vérifiée.

Canari: Distension du proventricule en cas de mégabactériose

Canari: Distension du proventricule
en cas de mégabactériose

 

Photo: Maladies de la volaille et des animaux spéciaux - Université de Gand

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

 

  • Evolution de la maladie chronique
  • Perte de poids évidente, malgré un appétit normal
  • Plumes rugueuses
  • Rejet oral de sang et diarrhée
  • Grains non-digérés dans les fientes
  • Mort subite non expliquée

Aspect microscopique megabacterium

Aspect microscopique megabacterium

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
Un produit anti-mycose

Soutenant:
Administrer toute l'année 8 ml d'ECOCURE (une cuillerée et demie) dans 1 litre d'eau. Ces organismes peuvent vivre seulement dans un environnement physiologique.

La fièvre milliaire

 

C'est une des formes les plus fréquentes de la diarrhée et de la mort dans le nid chez les canaris. La diarrhée chez ces oiseaux jeunes est souvent provoquée par des germes pernicieux (E. Coli et plusieurs autres enterobacteriacea).

Ces jeunes oiseaux sont infectés par les fientes des parents quand ils pondent un oeuf ou dans les premières semaines de vie. L'intestin s'infecte par la croissance des bactéries (E. Coli) qui produisent des toxines et qui causent une septicémie chez les jeunes.

Parce que l'oiseau femelle ne peut plus rejeter les fientes (qui sont normalement entourées d'une membrane) du nid, celui-ci et les jeunes sont souillés.

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Diarrhée aqueuse et verdâtre (des nids et des oiseaux souillés)
  • Déshydratation
  • La mort des jeunes
  • Croissance retardée

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):

  • Administrer 1 sachet (mesure) de THERAPRIM dans 2 litres d'eau pendant en moyenne 8 jours
  • Dans des cas sévères il est recommandé de traiter 14 jours avec THERAPRIM

Préventif:
Dans des volières problématiques avec la fièvre miliaire on peut traiter avec THERAPRIM à partir de 3-4 jours avant l'éclosion jusqu'à ce que les jeunes aient 10-12 jours

Coccidiose

 

Isospora serini est un parasite intestinal qui est principalement décelé chez les canaris et les passériformes. Le parasite se multiplie dans l'intestin pendant plusieurs cycles jusqu'à ce que la cellule intestinale éclate et les oeufs se libèrent et contaminent d'autres oiseaux.

En cas d'infections graves les oiseaux maigrissent et de temps en temps une diarrhée peut être constatée. Cependant la mort se manifeste rarement.

Chez des passériformes sauvages on diagnostique fréquemment la coccidiose, mais des oiseaux vraiment malades sont rarement vus. Toutefois cette affection est importante parce qu'elle est la cause des performances moindres (= chanter) chez les passériformes.

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
1 sachet (mesure) de COXI PLUS dans 2 litres d'eau pendant 5 jours

Préventif:
Dans des volières problématiques il est recommandable de traiter régulièrement

Important:
Une bonne hygiène dans la volière est primordiale pour combattre ce parasite
Il est recommandé de nettoyer et brûler régulièrement

Salmonellose

 

Cette maladie est principalement diagnostiquée chez les oiseaux chanteurs et est moins constatée chez les psitacciformes (= becs crochus). L'agent est une bactérie (= Salmonella typhimurium).

Le risque de propagation est plus important en volières extérieures que celles d'intérieures. Par l'arrivée d'un nouvel oiseau (= porteur subclinique), qui tombe malade sous l'effet de facteurs stressants, le germe passe aux autres oiseaux. Ils tombent généralement malades, ont de la diarrhée verdâtre et souvent la mort survient.

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Diarrhée verdâtre et muqueuse
  • Perte de poids
  • La mort subite des oiseaux

 

 

 

 

Traitement

 

 

Curatif (= en cas de maladie):

  • Avant de commencer le traitement il est recommandé d'enlever tous les animaux cliniquement malades
  • 1 sachet de THERAPRIM dans 2 litres d'eau pendant au minimum la quinzaine

Préventif:
Toujours administrer THERAPRIM aux nouveaux oiseaux en quarantaine pendant au minimum 8-10 jours

Atoxoplasmose ou Lankesterella

 

Cette affection est causée par des organismes unicellulaires (= Iosospora serini) qui se multiplient dans les globules du sang. L'atoxoplasmose est transmise par le sang aux différents organes comme le foie, la rate, les poumons et la cervelle.

Cette affection est encore une des causes principales de mortalité et de mauvais résultats d'élevage chez les canaris et les passereaux.

Outre les symptômes nerveux, "l'être gonflé" et des problèmes respiratoires on peut observer aussi un foie très enflé, visible par une marque foncée à la hauteur du ventre. C'est pour cela que l'on parle populairement de la prétendue maladie du "gros foie".

Hemacolor poumon de canari: atoxoplasma dans les macrophages

Hemacolor poumon de canari:
atoxoplasma dans les macrophages

 

Photo: Maladies de la volaille et des animaux spéciaux - Université de Gand

 

 

 

 

 

 

Tableau clinique

 

 

 

  • Perte de condition et la mort
  • Apathie, "être gonflé", suffocation
  • Des symptômes nerveux
  • Un foie enflé (= visible à travers la paroi abdominale)

 

 

 

 

 

 

Traitement

 

 

 

Curatif (= en cas de maladie):
Administrer à intervalles 1 sachet (mesure) de COXI PLUS dans 2 litres d'eau (traiter une semaine et après une pause d'une ou deux semaines traiter de nouveau)

Préventif:
Dans des volières problématiques il peut être recommandable d'administrer COXI PLUS continuellement pendant la période d'élevage (1 sachet ou 1 mesure dans 4 litres)

Important:
Il est important de nettoyer à fond la volière (brûler) et de maintenir une bonne hygiène